Révélation #2 – Le top 20 des questions qui ont motivé les citoyens

20 questions du Grand Débat ont motivé davantage les citoyens et appelé plus de 100 000 réponses chacune. Fait remarquable : elles se situent toutes dans les thèmes fiscalité (8/20) et écologie (12/20).

Du côté de la fiscalité, c’est la limitation des dépenses sociales (place n°1), la justice et l’efficacité des impôts (n°2), la baisse de ces impôts (n°4) qui ont sollicité le plus de réponses.

Du côté de l’écologie, c’est la définition des problèmes concrets (n°3), la capacité à agir individuellement (n°5) ainsi que l’impact du climat sur le quotidien (n°6) qui ont rencontré la plus forte mobilisation.

Top 20 des questions au plus grand nombre de réponses
(plus de 100 000 réponses)

Au cours de ces prochaines semaines, nous reviendrons régulièrement sur quelques contenus remarquables des réponses aux questions du Grand Débat national.

Si la vie démocratique vous intéresse, restez connectés à La Vox Populi !

La Vox Populi, révéler la parole des citoyens

Révélation #1 – Le thème leader est… la fiscalité !

La Vox Populi commence le décryptage des résultats du Grand Débat national. Première interrogation : quels thèmes ont davantage motivé les Français ? Le gagnant est la fiscalité. Rien d’étonnant pour un mouvement social né en réaction aux taxes sur les carburants et décrit par beaucoup d’observateurs comme une « révolte fiscale ».

Une fois inscrits avec un identifiant unique, les citoyens pouvaient répondre à tout ou partie des questions en ligne proposés par le gouvernement sur la plateforme du Grand Débat national et organisées autour de 4 grandes thématiques : l’organisation de l’Etat et des services publics ; la transition écologique ; la fiscalité et les dépenses publiques ; démocratie et citoyenneté.

Quels thèmes ont motivé les Français ?

La comptabilisation du nombre absolu de contributions (i.e réponse à une question ouverte ou à choix multiples ou encore fermée – oui/non) consacre le thème démocratie et citoyenneté, suivi par transition écologique, organisation de l’Etat et enfin fiscalité.

Mais cette répartition est trompeuse, car chaque thème comportait un nombre inégal de questions. Le thème démocratie et citoyenneté offrant un plus grand nombre de questions, arrive logiquement en tête en raison d’un total mécaniquement plus important de réponses.

Ce choix de poser davantage de questions sur certains thèmes était le fait du gouvernement, pas des citoyens.

Pour connaître le thème ayant réellement motivé le plus de réponses, il faut donc pondérer le nombre de total de réponses par le nombre total de questions. On arrive alors à ce classement :

La fiscalité est le thème qui a suscité le plus fort taux de participation, avec en moyenne 138 K réponses pour chacune de ses questions. Viennent ensuite la transition écologique (116 K/question), la démocratie (75 K/question) et l’organisation de l’Etat (43 K/question).

Ce premier résultat confirme que le Grand Débat matérialise une préoccupation majeure des Français : celle de la fiscalité, son caractère supportable et équitable.

Au cours de ces prochaines semaines, nous reviendrons régulièrement sur quelques contenus remarquables de chacun des thèmes du Grand Débat national.

Si la vie démocratique vous intéresse, restez connectés à La Vox Populi !

Méthodologie

Ces premiers résultats sont donnés à partir des données brutes du GDN tels qu’elles étaient mises à disposition par l’API gouvernementale le 21-03-2019 après clôture des débats (https://granddebat.fr/pages/donnees-ouvertes). L’équipe de La Vox Populi a observé certaines réponses manquantes et les a signalées. Néanmoins, ces résultats sont représentatifs de plus de 95% des contenus. Pour obtenir le nombre de contributions, nous avons additionné le nombre total de réponses présentes dans les fichiers CSV mis à disposition sur le site du GDN (https://granddebat.fr/pages/donnees-ouvertes) pour les quatre thèmes. Pour obtenir le nombre de contributeurs total, nous avons comptabilisé le nombre d’occurrences uniques présentes dans la colonne « authorId » dans l’ensemble des fichiers CSV.

La création d’un outil au service de la démocratie

L’idée de créer un outil indépendant d’analyse des contributions citoyennes est partie d’un constat simple : la concertation publique est une pratique aujourd’hui répandue, elle fait souvent appel à la collecte de contributions, or l’analyse de celles-ci est encore aujourd’hui peu outillée.

Le recours exclusif à des humains pour catégoriser et analyser les contributions est consommateur de ressources et laisse la place à la subjectivité. Nous avons donc souhaité mettre en place un outil qui fournit une analyse sémantique fiable, indépendante et objective des contributions citoyennes.

Derrière la création de cet outil se cachent des motivations profondes :

  • S’engager pour une démocratie plus transparente en restituant plus précisément et plus fidèlement l’expression citoyenne.
  • Contribuer à améliorer l’efficacité des politiques publiques en éclairant davantage la réflexion des dirigeants.
  • Innover en proposant une analyse inédite (et complémentaire des analyses réalisées par ailleurs) de la parole des citoyens recueillie dans le cadre des concertations locales ou nationales via les civic techs notamment.